Semaine 7 : Plat Guilhem – Banyuls sur Mer

Journée 41

 Plat Guilhem – Gite de batère

Nuit contrasté : Thierry me dit avoir mal dormi avec le froid et le vent qui faisait claquer la toile ; Pour ma part je ne regrette pas la tranquillité de l’abri-refuge où j’ai pu reprendre un peu de forces…

          Cependant la journée va se révéler assez éprouvante, malgré l’augure initial de Véron « Bel itinéraire de crêtes faciles. 

Journée 42

Gîte de Batère – Après Amélie les bains

      Le premier point de visée du jour s’avère être la tour de Batère, qui se dégage nettement à l’horizon sous les premières lueurs du soleil ; C’est l’occasion d’un petit « bain » de fougères, signe d’une haute route pyrénéenne dont le « h » est entrain de s’estomper aussi progressivement que sûrement…

Journée 43

Après Amélie les bains – ‘Le Porteil” après Las Illas

…Journée qui va s’écouler en suivant un tempo de marche très régulier, en accord avec le relief et le sentier, puis la piste ; Nous restons longuement dans les sous-bois d’une végétation dense et fraîche peuplée de châtaigniers où les nombreux restes de terrasses

Journée 44

       “Le Porteil” Après las Illas – Col de l’Estaca

                  Véron : « Etape sans difficulté et sans grand intérêt »…Cette fois, nous allons à peu près tomber d’accord avec lui…Quoique…

           Nous cheminons sur de longues portions de pistes entourées de part et d’autre d’une végétation assez haute qui laisse voir peu de perspectives. Nous sommes dans le massif des Albères et les effluves méditerranéennes se font sentir

Journée 45

Col de l’Estaca – Banyuls sur Mer

    Le vent se rappelle à nous dès que nous quittons notre bivouac pour gravir les derniers mètres de montée en direction du Puig de Sailfort. Il faut se cramponner ferme aux bâtons pour ne pas dévier de notre trajectoire et nous sommes même obligé de ranger les casquettes alors que le soleil tape déjà fort.