Semaine 5 : Port de la Bonaigua – Refuge de Sorteny

Journée 27

 Port de la Bonaigua – Estany Pudo

Troisième épisode et troisième tente pour finir cette traversée ! Cette fois, c’est muni d’une « Tarptent » made in USA, ultra-légère et spacieuse (1,3 kg) que nous débarquons au Port de la Bonaigua en fin d’après-midi et dans la chaleur de l’été, pour une petite mise en jambes avant d’enchaîner les étapes les prochains jours.

Journée 28

Estany Pudo – Alos d’Isil

      Magnifique paysage, d’une grande beauté sauvage, pour ce parcours dans le massif de la Marimanha, totalement oublié des randonneurs, dont le seul tort est de se trouver au nord du massif trop connu des Encantats ; Mais un parcours exigeant, qui se mérite ! 

Journée 29

Alos d’Isil – Entre Refuge Pujol et Noarre

Encore un très beau parcours, sauvage, où le soleil nous a fait la faveur de ne se montrer que dans l’après-midi nous permettant une longue montée ombragée vers le col de la Cornella. La mise en route, progressive, sur un plat bitumé, soulage les corps très sollicités la veille…

Journée 30

       Entre Refuge Pujol et Noarre – Estany de Romedo de Dalt

                 Beaucoup de monde aujourd’hui sur la HRP, c’est-à-dire environ une trentaine de personnes croisées sur le passage…Nous sommes dimanche et beaucoup d’espagnols venant de Noarre goûtent la beauté des lieux et se dirigent vers le pic de Certascans      

Journée 31

Estany de Romedo de dalt – Gite de Mounicou

    Un silence total accompagne notre réveil, seulement interrompu par la sarabande des moustiques, participants actifs de notre petit déjeuner ; La tente est bien humide après une petite pluie nocturne. Nous quittons à regret ce paysage somptueux   

Journée 32

    Gîte de Mounicou – Etangs Fourcat

5h20…Nous sommes debout, Thierry et moi, immédiatement affairé à ranger nos sacs après une courte nuit et impatients de démarrer la journée. Le petit déjeuner est vite plié et c’est à la lueur de nos frontales que nous nous enfonçons dans les sous-bois de la forêt.  

Journée 33

Etangs Fourcat – Après refuge de Sorteny

          Bourrasques de vent et averses de pluie se sont longtemps succédé dans la nuit…Mais le résultat est là : la tente est bien sèche au petit matin, ainsi que l’herbe aux alentours…La tente a passé le test vent avec succès et même avec le bruit du vent faisant claquer la toile, on dort mieux qu’en gîte (ou refuge, c’est pareil !).