Semaine 1 : Hendaye plage – Col de Belhay

Journée 1

Hendaye Plage – Col des Poiriers

Rue de Biaturenia, Hendaye, lundi 8 août 2016, 14h15…Cette petite rue tranquille, bordée de maisons basques typiques, à quelques mètres du port de plaisance et des plages, est le point d’arrêt de nos véhicules, et donc le point de départ de notre petite odyssée.

Journée 2

Col des Poiriers – Col de Lizarietta

…Et les clochettes se sont tues…Est-ce en raison de la nuit ?…ou bien sous  l’effet d’une petite pluie passagère vers trois heures ?…Réveil en douceur, puis, après avoir mis la tête et les deux pieds hors de la tente, scrutant le ciel, Thierry livre un verdict optimiste «  les nuages sont hauts ! » … 

Journée 3

Col de Lizarietta – Sud de Elizondo

 …Ciel pur et azuré à notre réveil…Au lointain, plein sud, quelques bancs nuageux emplissent les larges vallons arrondis du Pays Basque attendant l’arrivée du soleil pour en être délogé…En somme, météo sur un nuage !!

Journée 4

Sud de Elizondo – Forêt d’Hayra

 …Le cheminement se poursuit…comme le beau temps généralisé ! Ce matin nous sommes partis un peu plus tôt pour bénéficier de la fraicheur. A défaut de rencontrer des randonneurs qui se font extrêmement rares, nous continuons à croiser bêtes et troupeaux…

Journée 5

Forêt d’Hayra – Pont de Xubigna

Journée qui débute sur un pas alerte : les conditions restent idéales avec toujours du ciel bleu, une absence d’humidité au petit matin qui nous font rapidement plier les affaires et la tente, et la petite fraîcheur du matin bienvenue en prime…

Journée 6

Pont de Xubigna – Après les Chalets d’Iraty

Réveil à 6h15 !… La journée promet d’être chaude, aussi nous voulons partir dès le lever du jour ! Nous attaquons la journée par une franche montée, avec le vent de face mais dans un air très doux, vers le col d’Errozate,

Journée 7

 Après les chalets d’Iraty – Col de Belhay

  Nous nous sommes endormis, hier soir, préoccupés par le peu de réserve d’eau dont nous disposions et en sachant que l’étape d’aujourd’hui, à savoir la montée au pic d’Orhy, puis un long parcours de crêtes n’offrira aucun passage ombragé ;