Journée 42

VENDREDI 17 AOUT :     

Gite de Batère – Après Amélie les Bains

                           7 h 30   – 18 h  

 

           Le premier point de visée du jour s’avère être la tour de Batère, qui se dégage nettement à l’horizon sous les premières lueurs du soleil ; C’est l’occasion d’un petit « bain » de fougères, signe d’une haute route pyrénéenne dont le « h » est entrain de s’estomper aussi progressivement que sûrement…

Et ce n’est pas qu’un ressenti sensoriel car nous allons redescendre à l’altitude de 220 m à l’arrivée à Amélie les bains ! Longue descente, progressive, souvent dans les bois ou en sous-bois où nous retrouvons en alternance, végétations de fougères, de hêtraies, châtaigniers…puis chênes lièges et genévriers…essences méditerranéennes  qui s’incrustent doucement dans le paysage.

Les cols se succèdent …Formentera…Reducta…sur un sentier, voire une piste, très « roulante » ; Nous  traversons le petit village typique de Montbolo, juste avant Amélie les bains que nous atteignons vers midi, sous une chaleur moite et un ciel qui se noircit. L’arrêt à une petite brasserie à l’entrée de ville pour reprendre des forces, va se transformer en pause prolongée…l’orage puis la pluie éclatent après quelques journées caniculaires selon les dires des habitants… Nous n’avons d’autres solutions que d’attendre sous un grand parasol en sirotant une bière et en regardant les quelques passants déambuler jusqu’à une heure avancée de l’après – midi ;

Dès l’arrêt de la pluie, nous opérons le dernier ravitaillement avant l’arrivée à Banyuls, au petit Casino que nous avions repéré préalablement. A nouveau lesté, nous débutons la montée en sous-bois, dans une végétation épaisse et humide, vers le Roc de Frausa, qu’un individu zélé ou pressé à tachetée de bleu fluo tous les trois mètres en guise de balisage…Cette inepsie n’étant possible – heureusement- que le temps de décharger sa bombe de peinture…

Montée raide et végétation dense nous alertent sur la question du bivouac, aussi dès qu’une ancienne piste plate vient à couper le sentier, nous n’allons pas chercher plus loin la réponse à notre question…c’est-à-dire à peu près une heure après notre départ d’Amélie les Bains.

Journée 42

par | Avr 20, 2020

Les cartes IGN