Journée 12

 VENDREDI 19 AOUT :     

Refuge larry – Refuge de Pombie

                           8 h – 16 h 30   

 

                         …Montée et arrivée au col d’Ayous : Soudain l’Ossau apparait devant nous dans toute sa plénitude majestueuse, encadré par quelques chevaux semblant faire office de gardes-barrières…Décidément, on a beau le connaître et l’avoir admiré de nombreuses fois, ce pic si singulier fait toujours son effet

La descente jusqu’au refuge d’Ayous est vite avalée, continuant par un cheminement tranquille le long des lacs d’Ayous où se rappellent à nous de multiples souvenirs ; Nous musardons et les arrêts se multiplient ; Parfois c’est simplement pour croiser les nombreux randonneurs- en particulier beaucoup d’espagnols- qui nous font sentir qu’en cet endroit le HRP ne fait qu’un emprunt de circonstance à des lieux très fréquentés. Pas d’inquiétude particulière cependant, car aujourd’hui l’étape jusqu’à Pombie n’est pas très longue.

          Nous attaquons ensuite une des plus rude montée de la quinzaine : démarrant sur le  flanc du massif de l’Ossau, elle doit nous mener au col de Peyreget. Arrêt, à l’ombre d’un rocher avant d’attaquer le chaos rocheux précédent le col, pour le traditionnel pique-nique-quart d’heure de sieste. Au col, l’occasion est trop belle de poser les sacs à dos et d’aller s’offrir en un quart d’heure le pic de Peyreget dont il me restait le souvenir d’un splendide promontoire non seulement sur l’Ossau mais aussi sur tous les sommets environnants. Thierry, qui ne connaissait pas l’endroit apprécie cette vue tous azimut avec cet énorme premier plan sur la face Est de l’Ossau que l’on pourrait presque toucher du doigt !

           Ensuite c’est la descente en direction du refuge de Pombie, et une halte toilette discrète au bord d’un petit lac aux couleurs turquoises ; En effet pour marquer la fin de cette première « tranche » de la HRP , nous avons décidé de nous offrir une sortie-restau ce soir au refuge ,en ayant pris soin de réserver préalablement bien sûr ! Ceci impliquant quelques contraintes si nous ne voulons pas voir nos voisins de table s’éloigner rapidement de nous, ayant conscience que quelques négligences corporelles se sont installées depuis le départ d’Hendaye. Cependant, nous n’irons pas jusqu’à éliminer notre barbe !

           Nous avons la surprise de voir de nombreuses marmottes dans la descente, au pied de l’Ossau, très peu farouches.

           Bivouac sur un petit promontoire, pas très loin du lac de Pombie et bière pour tous avant le repas du soir. Celui-ci est copieux (porc en sauce avec des pois et du riz), et nous avons peine à retenir notre élan et notre appétit sous l’œil amusé de nos compagnons de table, deux jeunes couples venus faire le tour de l’Ossau pour le week-end.

Journée 12

par | Avr 15, 2020

Les cartes IGN