Episode 1 : Hendaye plage – Caillou de Soc

          Ce projet, nous l’avons mûri tranquillement, mais bien décidé, tout au long de l’année précédente ; Les premiers choix sont rapidement établis : nous posons l’idée de l’effectuer en trois ans sur des périodes de deux semaines pour couvrir l’ensemble des étapes : soit entre 40 et 45 étapes suivant l’itinéraire suivi et de l’effectuer dans le sens ouest-est d’Hendaye à Banyuls. (Ce dernier point est tout à fait subjectif). Ce « découpage » nous parait réunir plusieurs paramètres intéressants : il correspond en premier à nos disponibilités communes, Thierry et moi ; il permet aussi d’individualiser une première traversée Pays Basque / Béarn qui n’est pas un secteur de haute montagne et donc d’économiser le portage des crampons et du piolet pour les passages délicats car, bien sûr, vous l’avez compris, l’ennemi numéro 1, le critère  presque obsessionnel à l’aune duquel est jugé l’intérêt de tout matériel transporté c’est le poids !!     

  

…Avantage, aussi, de ne pas avoir, à ce moment du projet, à trancher sur LA question majeure qui s’impose immédiatement à nous et qui nous taraude avec une certaine perplexité : en bivouac ? en refuge ?…Souvent c’est la première question lancé par l’entourage à qui nous faisons part de nos projets ; Entourage qui se garde bien ( sans doute avec raison ! ) de nous apporter une once de certitude : En gros avantages et inconvénients se retrouvent dans les deux options ;  A l’heure où j’écris ces lignes et, faisant suite à l’expérience très réussie de notre première quinzaine, l’idée et la petite fierté qui va avec, de réaliser la traversée intégralement en bivouac a pris beaucoup de consistance. Nous percevons aussi cette première quinzaine comme un banc d’essai qui permettra de rectifier les erreurs commises dans la préparation du matériel ou la planification des étapes